La vie dans la cité


La vie dans les cités minières était difficile car elles étaient isolées et leurs habitants dépendaient totalement de la mine et de la compagnie minière. Jusqu’à la Guerre Civile (1936-1939), et malgré cet isolement, les cités ont vécu intensément les revendications politiques et sociales de l’époque : l’affrontement constant avec le patron, la lutte pour les revendications sociales, l’anticléricalisme, la force du syndicat CNT-FAI, sont indissociables de son histoire.