La mine Sant Romà


Ce complexe monde de la mine, c’est-à-dire l’ensemble des techniques utilisées dans l’extraction du charbon, sont montrées dans un espace singulier et unique, les 453 mètre de la mine Sant Romà. C’est ici que l’on peut découvrir in situ l’évolution de la technique et des conditions de travail au fil de 150 ans d’exploitation minière.


Dans les premières mines, on exploitait les gisements les plus superficiels qui permettaient un accès direct au charbon à partir de l’ouverture de galeries qui suivaient la direction et l’inclinaison des strates et qui mesuraient rarement plus de 500 m de long.

Les conditions de travail étaient extrêmement dures : de longues journées, un salaire très bas et, surtout, l’extraordinaire danger que comportait le travail à l’intérieur de la mine, mal ventilée, où régnaient la poussière et l’humidité et où, souvent, se produisaient des éboulements et des explosions.

Les mineurs entraient à la mine à 6 heures du matin et en sortaient à 6 heures du soir ; au fond, ils mangeaient, se reposaient et travaillaient à la seule lumière d’une lampe.